Vaginisme : et si je prenais ma guérison en main ?

Sans titre (1)

La procrastination, cette tendance à remettre au lendemain, à ajourner, à temporiser…

Ce que je peux observer c’est que lorsqu’une femme souffre de Vaginisme, elle a tendance à procrastiner : “Je vais d’abord essayer par moi-même…”, “J’ai commandé les dilatateurs mais j’attends la semaine prochaine”, “je vais attendre encore un peu…” etc… En réalité, il y en a tant que je pourrais en écrire un livre et moi la première, j’ai été dans l’un de ces cas de figure.

Seulement il y a un mais… Parce qu’il y a toujours un mais, combien sont celles qui ont perdu du temps, de l’énergie et souvent même de l’argent à vouloir attendre, essayer par elles-mêmes etc… ?

 

En ce qui me concerne, il n’y avait pas autant de spécialistes qu’aujourd’hui et l’errance médicale était incroyablement réputée à ce moment-là… J’ai perdu beaucoup de temps mais attention, ce n’est pas uniquement de la faute de ces médecins. J’ai également une part de responsabilité. Je n’étais pas prête… Prête à prendre la guérison, ma guérison, du vaginisme en main.
Pourquoi ? Et bien parce que je n’avais pas envie de sortir de cette zone de confort. Paradoxalement, mon couple battait de l’aile, je pleurais tous les soirs et j’avais peur d’avoir un rapprochement quel qu’il soit avec mon mari mais je connaissais cet environnement, c’était moins effrayant que d’aller vers l’inconnu qui m’attendait en guérissant du vaginisme.

Puis, un jour, j’ai eu un déclic et j’ai compris que le vaginisme n’était pas le problème mais le symptôme (de quelque chose de beaucoup plus profond qui nécessite de prendre le temps de regarder à l’intérieur de soi).

J’ai alors commencé à m’intéresser à d’autres domaines : les médecines douces, le développement personnel, la spiritualité et la gestion des émotions. Je m’étais mise au yoga. J’ai aussi fait des rencontres incroyables sur mon chemin de guérison.

Et c’est l’ensemble de toutes les pratiques que j’ai citées ci-dessus qui m’ont permis de guérir. J’avais fait un travail sur moi autant sur le plan psychologique, que sur le plan physique et émotionnel et c’est tout ça qui m’a permis de guérir.
En effet, un jour, j’ai eu un déclic et je me sentais prête à avoir un rapport (avec pénétration vaginale) avec mon mari. Et ce dont je rêvais arriva enfin : la pénétration s’était bien déroulée et la peur et la douleur avaient entièrement disparu.

Ça y est, j’étais enfin guérie ! Peu de temps après, je suis également devenue une maman comblée.

Qu’est-ce qui t’attend donc en guérissant du vaginisme ?

La guérison du vaginisme est à mon sens une aventure, un cheminement. Tu t’ouvres sur de nouvelles portes, à un nouveau champ des possibles. Tout cela va te permettre d’apprendre à te connaître. C’est une sensation incroyable. Tu vas vivre ta propre renaissance.

La vaginisme est un message d’alerte de ton corps qui t’invite à guérir tes blessures du passé, à faire la paix avec ton histoire, à apaiser ce qui a besoin d’être apaisé, à vivre en cohérence avec qui tu es vraiment, à pardonner, d’exprimer tes émotions et ne plus les refouler, à apprendre à dire non, à poser tes limites, à modifier la vision erronée que tu as de ton corps, à t’accepter telle que tu es et de t’aimer inconditionnellement…

Ce travail à faire dépend de chaque femme et son histoire.
Dans mes programmes d’accompagnement en guérison du vaginisme, je t’amène à mettre le doigt sur l’origine de tes blocages et à partir de là, je t’accompagne avec amour et bienveillance à ton rythme à te libérer des freins inconscients qui t’empêchent de guérir.
J’enseigne aussi les clés et astuces concrètes pour t’aider à guérir en moins de 3 mois.
Mon approche est une approche globale qui allie un travail sur le corps, l’esprit, les émotions et l’âme.
Aujourd’hui, je transmets mes enseignements à travers un programme d’accompagnement de guérison du vaginisme qui répond exactement aux besoins des femmes qui souffrent de ce trouble.

 

Ce programme est complet et adapté aux problématiques des femmes qui souffrent de vaginisme que je connais très bien par mon vécu.
Il s’agit d’un réel accompagnement, d’une solution concrète à ta problématique et surtout d’un soutien indéfectible. Le programme allie à la fois, de la thérapie, du coaching, du développement personnel, du conseil et surtout du soutien.
Ce sont tous ces éléments qui rendent le programme efficace et permettent ainsi de très bons résultats.

Par où commencer ?

  1. Tu réserves ton appel diagnostic qui est offert et qui te permet d’échanger, directement avec moi ou un membre de l’équipe, de te partager nos expériences en ce qui concerne le vaginisme mais également et surtout de te partager nos conseils et outils concrets à mettre en place dès maintenant en vue d’atteindre la guérison du vaginisme.
  2. Tu choisis le programme, la formule qui te convient le mieux par rapport à toi, tes envies et tes problématiques du moment.
  3. Tu commences une aventure extraordinaire !

Conclusion :

J’espère que cet article t’aura apporté des conseils concrets afin de t’aider au mieux dans ta guérison du vaginisme.

Si tu souhaites commander mon livre « Je guéris du vaginisme, c’est parti ! », je t’invite à cliquer ici

Bénéficie de 20% de réduction sur les dilatateurs Velvi avec le code CBOKG en cliquant ici.

Si tu souhaites en savoir plus son programme et guérir dans les trois prochains mois, clique ici.

Tu as aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Écrire un commentaire