La guérison du vaginisme : une transformation dans toutes les sphères de ta vie

PIc (2)

Je me souviens encore de ce sentiment de puissance. J’étais puissante !
J’avais l’impression que le monde s’ouvrait à moi (un peu de la même manière que mon vagin s’était ouvert à mon partenaire).

La pénétration vaginale était enfin possible et sans douleur. Plus personne ne pouvait m’arrêter. J’étais lancée.

En travaillant sur ma guérison du vaginisme, j’ai travaillé sur :
– mon état d’esprit et sur ma confiance en moi ;
– la connaissance de mon propre corps ainsi que celui de mon partenaire ;
– l’ensemble de mes croyances limitantes qui ont fait que j’ai évolué avec des pensées erronées sur plusieurs aspects de ma vie ;
– mes blessures du passé.

Enfin, en travaillant sur ma guérison du vaginisme, j’ai fait en sorte que mon corps et mon esprit soient de nouveau connectés.

En réalité, je me rends compte en écrivant ces quelques lignes qu’en travaillant sur ma guérison du vaginisme, j’ai travaillé sur bien plus que ce que je n’aurais pu ne serait-ce qu’imaginer…

Bien plus qu’une simple guérison du vaginisme, une transformation intérieure était en train de s’opérer !

J’ai, dans un premier temps, pris conscience que pour aimer une personne ou encore pour être aimé, il fallait d’abord s’aimer soi-même.


Puis, j’ai pris conscience que je faisais toutes sortes d’actions au quotidien sans même m’en rendre compte comme le fameux “Métro / Boulot / Dodo”. Je ne prenais tout simplement pas le temps : le temps d’apprécier mon thé, le temps d’apprécier mon déjeuner après une matinée de travail éreintante, le temps d’observer la vie qui bat son plein autour de moi, le temps d’apprécier l’ambiance chaleureuse de mon foyer etc… Le temps de porter mon attention sur le moment présent.


Je me suis mise à penser “Rien n’arrive par hasard…” et derrière tout ce qui pouvait être, habituellement, négatif se cachait une véritable source d’énergie positive telle une leçon de vie .


Je ne laissais plus m’atteindre les personnes malveillantes à mon égard ou leurs paroles déplacées.
Je n’étais plus guidée par mes peurs mais je faisais au gré de mes envies.

Je me suis mise en avant au sein de ma propre vie et j’ai commencé à oser vivre !

Je me suis alors découvert une véritable passion : le développement personnel.
J’adorais en apprendre davantage sur moi. Jusqu’où étais-je capable d’aller ?


En réalité, la réponse vous la connaissez : J’ai créé “Je guéris du vaginisme” la méthode pour que les femmes qui souffrent du vaginisme n’aient pas à subir la souffrance de l’errance médicale

 

 

Cette méthode a aujourd’hui transformé la vie de plusieurs centaines de femmes et je me sens alignée avec ce projet de vie qui m’anime profondément.

Conclusion :

J’espère que cet article t’aura apporté des conseils concrets afin de t’aider au mieux dans ta guérison du vaginisme.

Si tu souhaites commander mon livre « Je guéris du vaginisme, c’est parti ! », je t’invite à cliquer ici

Bénéficie de 20% de réduction sur les dilatateurs Velvi avec le code CBOKG en cliquant ici.

Si tu souhaites en savoir plus son programme et guérir dans les trois prochains mois, clique ici.

Dis-nous maintenant (en commentaires par exemple) :
– Qu’est-ce que la guérison du vaginisme CHANGERAIT dans ton quotidien ?
– Quelle transformation as-tu envie de vivre ?

Je t’invite à partager massivement cet article autour de toi pour aider les femmes qui souffrent de vaginisme à s’en sortir !

Article rédigé par l’équipe de Mame Ndanty Badiane

Tu as aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Écrire un commentaire