Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vaginisme : 5 conseils pour réussir à insérer sereinement les dilatateurs vaginaux

Lorsque j’ai reçu mes dilatateurs vaginaux pour la première fois, j’étais submergée par une vague d’émotions. Ma première fut l’excitation et la fierté de tenir entre mes mains ce paquet : un premier pas était franchi ! Ensuite, vient l’espoir de guérir et rapidement après, la peur d’avoir mal et de ne pas réussir à les insérer m’envahissaient. Mes yeux se sont posés sur le plus gros dilatateur, et instantanément, des doutes se sont installés dans mon esprit. 

Je me suis demandée si j’allais réussir un jour à insérer le dernier dilatateur.

J’ai découvert la réponse quelques semaines plus tard et (spoiler) j’y suis arrivée !! 

Peut-être aujourd’hui as-tu les mêmes doutes et peurs vis-à-vis des dilatateurs ? 

Si c’est le cas, sache que tu n’es pas seule et que c’est tout à fait normal. Il est aussi important que tu réalises que  les dilatateurs sont tes alliés dans le processus de guérison du vaginisme.

Dans cet article, je te révèle 5 conseils puissants pour réussir l’exercice des dilatateurs en toute confiance et commencer sereinement ton voyage vers la guérison. 

 

1. Choisis un environnement calme et paisible

L’atmosphère est un point très important à prendre en compte lorsque tu travailles avec les dilatateurs. Plus l’atmosphère est paisible, plus tu seras détendue.
Si tu te sens gênée lorsque ton partenaire est présent, il est préférable que tu restes seule les premières fois. Privilégie un endroit paisible où tu te sens à l’aise et  où tu ne seras pas dérangée.
Avant de commencer, tu peux mettre de la musique douce, allumer une bougie, ou tamiser la lumière. 

2. Fais un petit tour aux toilettes avant de commencer

Pendant l’exercice des dilatateurs, il est possible que le point G et/ou l’urètre qui se situent juste au-dessus du vagin, soient comprimés. Si la vessie est remplie, cela va te donner envie d’uriner. Ta séance de dilatation pourrait donc être perturbée. Pour plus de précautions, il est important de vider sa vessie avant l’exercice des dilatateurs.

3. Choisis la position avec laquelle tu te sens bien

La position choisie pour insérer les dilatateurs a un grand impact sur la réussite de cet exercice. Tu peux être debout, un pied sur un tabouret ou le rebord de ton lit, accroupie, couchée sur le dos ou encore en position semi-assise. Pour les premières séances, tu peux utiliser un miroir afin de voir ce que tu fais ou encore t’assurer que tu as bien placé le dilatateur à l’entrée du vagin.

4. Du lubrifiant à volonté

La lubrification est très importante lors de l’insertion des dilatateurs. 

Bien entendu, le vagin a une lubrification naturelle mais celle-ci est sous l’influence du cycle (la lubrification est plus abondante en période d’ovulation et peut être très réduite voire nulle à l’approche des règles) mais aussi du stress. Comme les pénétrations ou l’insertion d’un objet dans le vagin est source de stress pour toutes les femmes qui souffrent de vaginisme, il ne vaut mieux pas compter sur la lubrification naturelle du vagin.

N’hésite pas à utiliser du lubrifiant à volonté. Tu peux utiliser un lubrifiant à base d’eau ou encore une huile végétale comme l’huile d’amande douce. Avant l’insertion, applique sur la surface du dilatateur autant de lubrifiant que tu souhaites mais aussi sur ta vulve et l’entrée du vagin. Cela facilitera l’insertion des dilatateurs.



5. Pratique les exercices de respiration pour te détendre

Le fait de prendre le temps de bien respirer va beaucoup t’aider pendant les exercices. Sentir le dilatateur à l’entrée du vagin peut être très angoissant. Cela pourra alors entraîner la contraction réflexe des muscles du périnée. C’est totalement normal mais c’est aussi contre cela qu’on lutte.

Le stress et la panique vont t’envahir et c’est justement en prenant bien le temps d’inspirer et d’expirer que ton corps va se détendre et que les muscles du périnée vont se décontracter.

Peu importe le temps que tu prends, l’essentiel est de se concentrer sur ta respiration. Ce n’est pas une course donc prends ton temps et écoute ton corps.

Avant de commencer, inspire et expire lentement plusieurs fois. Relâche les muscles de ton corps et observe ta réaction lorsque tu approches le dilatateur de l’entrée du vagin. Dès que tu te sens crispée, n’hésite pas à faire une pause en gardant le dilatateur là où il est et effectue une nouvelle fois des exercices de respiration avant d’aller plus loin.

Pour une guérison définitive du vaginisme, la prise en charge doit être holistique. En effet, le psychologique fonctionne en corrélation avec le physique. Il est donc primordial de travailler ces deux aspects en même temps.

Si tu souhaites rejoindre « Je guéris du vaginisme® », réserve ton RDV de pré-inscription au programme en remplissant ce formulaire et Mame va rentrer en contact avec toi si sa méthode d’accompagnement en guérison du vaginisme est adaptée à ta situation. Réserve ton RDV en cliquant ici !

 

J’espère que cet article t’aura apporté des conseils concrets afin de t’aider au mieux dans ta guérison du vaginisme.

 

N’hésite pas à me suivre sur mon nouveau compte Instagram, dédié exclusivement au vaginisme : @jeguerisduvaginisme

Si tu souhaites commander mon livre « Je guéris du vaginisme, c’est parti ! », je t’invite à cliquer ici

Bénéficie de 20% de réduction sur les dilatateurs Velvi avec le code CBOKG en cliquant ici.

Si tu souhaites en savoir plus son programme et guérir dans les trois prochains mois, clique ici.

Tu as aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Écrire un commentaire

Comments

  1. Mariam

    10 juin 2020

    Bonsoir alors j’ai utilisée les dilatateurs j’en suis au d5 mais j’ai toujours peur de la pénétration …

    • GracyD.S

      13 juin 2020

      Bonjour Mariam, l’utilisation des dilatateurs seuls n’est pas suffisante pour guérir dans le blog tu trouveras différents articles pour réussir à gérer tes croyances limitantes et dépasser la peur de la pénétration pour aller plus loin tu peux envisager de te faire accompagner dans notre programme de guérison qui t’aideras à dépasser cette peur de la pénétration : https://mame-badiane.systeme.io/guerison
      :

Laisser un commentaire

Inscris-toi à la visioconférence gratuite
Comment se libérer du vaginisme en moins de 3 mois ?

Si tu veux te sentir soutenue, boostée et reprendre confiance en ta capacité à te libérer du vaginisme, ne manque pas cette conférence de Mame, créatrice de la méthode “ Je guéris du vaginisme® “