Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vaginisme : l’héritage silencieux des générations passées ?

Dans le voyage fascinant de la découverte de soi, avons-nous déjà considéré l’influence de ceux qui nous ont précédés ? Bien au-delà de nos traits génétiques, l’aspect transgénérationnel fait référence à la transmission, souvent inconsciente, de comportements, de croyances, de traumas ou de schémas émotionnels d’une génération à l’autre. Imagine cela comme une empreinte laissée par nos ancêtres, qui continue de nous influencer, même sans notre connaissance directe.

 

Chaque famille possède des récits, des secrets, des épreuves et des succès qui se transmettent, parfois de manière subtile, façonnant notre manière de penser, de ressentir et d’agir. Ces résonances du passé peuvent avoir un impact majeur dans notre vie, influençant des aspects tels que notre santé mentale, nos relations et même notre santé physique.

 

Mais quel rapport cela pourrait-il avoir avec le vaginisme, ce trouble sexuel qui entraîne une contraction involontaire des muscles du périnée, rendant les rapports sexuels douloureux ou impossibles ? Eh bien, tout comme nos ancêtres peuvent nous transmettre des histoires de force et de résilience, ils peuvent aussi nous léguer des traumas ou des croyances sur la sexualité. C’est ce lien potentiel entre l’histoire familiale et le vaginisme que nous explorerons dans cet article et comment s’en défaire ! 

Introduction au Transgénérationnel

Le concept transgénérationnel est un terme fascinant qui plonge dans l’idée que nous ne sommes pas seulement le produit de nos propres expériences, mais aussi de celles vécues par nos ancêtres. Au cœur de cette notion, il y a la croyance que les traumas, les émotions, les comportements et même les croyances peuvent être transmis d’une génération à l’autre, souvent de manière inconsciente.



Sur le plan de la santé mentale, il est possible que les angoisses, les peurs ou les schémas comportementaux d’un grand-parent ou d’un arrière-grand-parent se manifestent chez leurs descendants, même si ces derniers n’ont jamais connu ou interagi avec ces ancêtres. Les récits familiaux, les secrets gardés, ou les non-dits peuvent créer un bagage émotionnel qui se transmet et influence inconsciemment la manière dont une personne perçoit et interagit avec le monde qui l’entoure.

 

Quant à la santé physique, il est fascinant de constater comment les stress et traumas vécus par nos ancêtres peuvent se traduire par des manifestations corporelles chez leurs descendants.

 

Dans l’ensemble, l’aspect transgénérationnel nous rappelle que nous sommes le fruit d’une riche tapestry de vies, d’expériences et d’histoires qui, bien que souvent silencieuses, résonnent encore en nous.

Le cas du vaginisme

La sexualité, en tant que sujet souvent tabou, est imprégnée de croyances, d’attitudes et de comportements hérités. Les aînés d’une famille peuvent transmettre, volontairement ou non, leurs propres craintes, leurs hontes ou leurs croyances sur la sexualité et le rôle « approprié » des femmes dans la société. Par exemple, si dans une famille, l’idée prédominante est que « les femmes bien ne montrent pas de désir », cela peut créer un environnement où la sexualité est vécue avec culpabilité ou peur.

 

Aussi, les événements traumatiques vécus par nos ancêtres peuvent laisser une empreinte profonde sur les générations suivantes, même si ces événements ne sont pas toujours explicitement partagés ou discutés. Prenons l’exemple d’une arrière-grand-mère ayant subi un abus ou un mariage forcé. Même si cette histoire est gardée secrète, la douleur et la méfiance peuvent être transmises, de manière subtile, à travers les attitudes et les réactions des générations suivantes. Une mère peut, sans le vouloir, transmettre une méfiance envers les partenaires intimes ou une peur de la vulnérabilité sexuelle, qui pourrait contribuer au développement du vaginisme chez sa fille ou sa petite-fille.

 

L’infidélité, quant à elle, peut aussi créer un schéma de méfiance et de peur de l’intimité, influençant indirectement la manière dont la sexualité est perçue et vécue.



En fin de compte, ces cas de figure cités ici peuvent être liés directement ou indirectement à la naissance d’un vaginisme chez certaines femmes. Reconnaître et comprendre ces liens transgénérationnels peut être une étape cruciale pour démystifier et traiter ce trouble. En effet, en prenant conscience de ces influences historiques et en travaillant à les dépasser, on peut ouvrir la voie à une sexualité plus saine et épanouie.



Comment reconnaître l'Influence Transgénérationnelle ?

Le plus souvent, les influences transgénérationnelles opèrent à un niveau subconscient. Voici comment tu pourrais les identifier :

 

  • Écoutes les histoires familiales : Les récits répétés, les avertissements ou les conseils souvent donnés peuvent cacher des croyances ou des événements significatifs. Par exemple, des phrases comme « dans notre famille, les femmes ont toujours été méfiantes envers les hommes » peuvent signaler un schéma transgénérationnel.

 

  • Note tes réactions émotionnelles : Si tu as des réactions fortes et inexplicables à certaines situations ou à certains sujets liés à la sexualité, cela peut être un signe que tu portes un bagage émotionnel hérité.

 

  • Consulte un thérapeute spécialisé : Les professionnels formés à la thérapie transgénérationnelle peuvent t‘aider à identifier les schémas et influences hérités qui pourraient influencer ta santé mentale et sexuelle.

 

Comment se Libérer de l'Influence Transgénérationnelle : 4 pistes de guérison

 

  • L’acceptation : Accepte ton histoire et celle de ta famille, mais sache que tu as le pouvoir de choisir ce que tu emportes avec toi. Accepter ne signifie pas approuver ou être d’accord, mais plutôt reconnaître et décider consciemment de la voie à suivre.
  • Les rituels de libération : Certains trouvent utile de créer un rituel symbolique pour « rompre » avec le passé ou les croyances héritées. Cela peut inclure des actions comme écrire sur papier puis brûler ce que tu souhaites laisser derrière toi.
  • Le travail corporel : Des techniques telles que le yoga, le qigong ou la thérapie par le mouvement peuvent aider à libérer les tensions ou les blocages émotionnels stockés dans le corps, qui peuvent être liés aux traumatismes ou aux croyances héritées.
  • La reconnexion avec ses racines : Cela peut signifier visiter le pays d’origine de tes ancêtres, apprendre leur langue ou se plonger dans leurs traditions culturelles. Cela peut t’aider à comprendre et à honorer ton héritage tout en choisissant consciemment ce que tu souhaites emporter avec toi.
 
 

En comprenant l’aspect transgénérationnel et en travaillant à le surmonter, tu peux non seulement avancer vers une guérison du vaginisme, mais aussi briser les chaînes pour les générations futures.

Pour une guérison définitive du vaginisme, la prise en charge doit être holistique. En effet, le psychologique fonctionne en corrélation avec le physique. Il est donc primordial de travailler ces deux aspects en même temps.
Si tu souhaites rejoindre « Je guéris du vaginisme® », réserve ton RDV de pré-inscription au programme en remplissant ce formulaire et Mame va rentrer en contact avec toi si sa méthode d’accompagnement en guérison du vaginisme est adaptée à ta situation. Réserve ton RDV en cliquant ici !

 

J’espère que cet article t’aura apporté des conseils concrets afin de t’aider au mieux dans ta guérison du vaginisme.

 

N’hésite pas à me suivre sur mon nouveau compte Instagram, dédié exclusivement au vaginisme : @jeguerisduvaginisme

Si tu souhaites commander mon livre « Je guéris du vaginisme, c’est parti ! », je t’invite à cliquer ici

Bénéficie de 20% de réduction sur les dilatateurs Velvi avec le code CBOKG en cliquant ici.

Si tu souhaites en savoir plus son programme et guérir dans les trois prochains mois, clique ici.

Tu as aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Inscris-toi à la visioconférence gratuite
Comment se libérer du vaginisme en moins de 3 mois ?

Si tu veux te sentir soutenue, boostée et reprendre confiance en ta capacité à te libérer du vaginisme, ne manque pas cette conférence de Mame, créatrice de la méthode “ Je guéris du vaginisme® “