Vaginisme : Pourquoi l’accompagnement est un investissement qui change une vie ?

Parler d’argent, c’est tabou. Et pourtant…il est un élément indispensable à nos vies parce qu’il nous permet de nous octroyer énormément de choses(hypocrisie quand tu nous tiens). 

Chacun a ses priorités et chacun gère son budget comme bon lui semble. Certaines personnes préfèrent investir dans un téléphone hors de prix, d’autres préfèrent investir dans un abonnement sportif par exemple. En fin de compte, tout est une question de priorité.

Je sais que la plupart d’entre vous ont grincé des dents avant de s’inscrire au programme car c’est un investissement conséquent. Mais à y regarder de plus près, si on cumule toutes les dépenses engendrées par des séances chez un psychologue, un gynécologue, un(e) sexologue, une sage-femme ou kiné, cela reviendrait au même et sans la garantie de pouvoir guérir.

En général, investir dans quelque chose comprend toujours des risques. On ne sait pas si notre investissement va porter ses fruits. Soit on perd tout, soit on gagne tout. Mais pour ce qui est du programme de guérison, j’affirme qu’il y a tout à gagner. Comme je l’avais dit dans mon article sur l’importance de l’accompagnement, vous savez où vous allez et vous savez pourquoi vous y allez.  Si il y a une chose que vous ne devez pas oublier c’est que ce n’est pas tant l’argent qui est important mais ce qu’on en fait. L’argent est un moyen et non un but. On en a besoin pour nos besoins primaires (manger, dormir, se vêtir, avoir un logement décent) mais aussi pour nous améliorer.

Pourquoi pensez-vous qu’il y a autant de gens qui se tuent à la salle de sport? Parce qu’ils veulent s’améliorer. Est-ce que l’accès à la salle de sport est gratuit? Non.

Pourquoi pensez-vous qu’il y a autant de personnes qu’ils y autant de gens qui risquent leurs vies sur des tables d’opération? Parce qu’ils veulent s’améliorer. Est-ce que les opérations de chirurgie esthétique sont gratuites? Non.

J’étais dubitative avant de m’inscrire mais après mûre réflexion, je me suis lancée parce que de toute façon, que je m’inscrive ou non au programme, j’allais toujours devoir dépenser pour guérir. J’allais toujours devoir payer les consultations, j’allais toujours devoir payer pour les dilatateurs. Le vaginisme ne se guérit pas seul et il faut donc se donner les moyens pour le faire. C’est ce que j’ai fait et c’est ça qui m’a permis de vous aider à votre tour à travers ces lignes.

 

Dans les prochaines lignes je vais expliquer ce que cet investissement va apporter dans votre vie.



  1. Vous investissez dans ce qui est le plus important : votre santé mentale
 

La santé mentale a tendance à être beaucoup plus négligée que la santé physique. Et pourtant, à mon avis, elle est beaucoup plus importante parce que si elle n’est pas stable, la santé physique ne le sera pas non plus. Vivre un vaginisme génère des émotions négatives et des pensées négatives et ce n’est pas sans conséquence sur la santé mentale. C’est là que le programme prend tout son sens : il va chasser, balayer toutes ces émotions et pensées pour les remplacer par du positif. 

Vous voulez vous inscrire à ce programme pour guérir du vaginisme mais aussi (et surtout) pour guérir vous-mêmes. Vous le savez toutes maintenant, si le vagin fait mal c’est qu’il y a un mal-être sous-jacent qui ne s’est pas manifesté correctement. Il y a quelque chose qui a besoin d’être réparé pour que vous puissiez vous sentir mieux. Si il y a une chose que je peux vous garantir c’est que vous ne serez plus jamais la personne que vous étiez avant d’avoir commencé le programme. Vous serez une meilleure version de vous-mêmes. 

 

Comment cela se fait-il? 

 

Eh bien, ce programme est à la fois un programme qui vous permet de guérir du trouble et en même temps un programme qui vous permet de développer la meilleure version de vous-même. Une version plus confiante, épanouie et optimiste.

Imaginez que votre âme c’est une chambre très désordonnée. On sait toutes à quel point c’est compliqué de s’épanouir dans un environnement qui n’est pas ordonné. Et si vous remarquez bien, plus vous laissez le temps passer, plus le désordre grandira. Alors pour votre épanouissement personnel, vous devrez ranger cette chambre-là (votre âme). Il y aura sûrement des choses, des objets qui n’étaient pas à leur place, il y en a d’autres qui mériteront d’être jetés mais l’essentiel c’est que cette chambre soit rangée. Et une fois que vous rentrerez dans cette chambre ordonnée, vous vous sentirez mille fois mieux. Je peux confirmer que mon âme est beaucoup plus ordonnée qu’avant. Je me sens beaucoup mieux physiquement et émotionnellement qu’auparavant. Je suis toujours sur le chemin du bien-être effectif mais je sais que j’y arriverai un jour grâce au programme de guérison. C’est beaucoup plus profond que le vaginisme, on guérit aussi en tant que femme, en tant qu’être humain à part entière. Les femmes qui ont guéri du vaginisme pourront en témoigner. On se sent beaucoup mieux intérieurement.



2. Vous investissez dans un meilleur rapport à votre corps et une meilleure sexualité

La plupart pour ne pas dire la majorité des femmes qui souffrent de vaginisme ont une grande tendance à se dévaloriser et à dévaloriser leur apparence. Et pourtant pour guérir, il faudra bien parvenir à s’aimer. La thérapie proposée par le programme m’a vraiment permis de me voir autrement que la “fille qui a été traumatisée dans son enfance”, “ la fille qui se sent sale”, je me suis vue comme une femme. Une femme qui a vécu des choses difficiles certes, mais une femme qui a su apprendre à s’aimer et à aimer son corps tel qu’il est. Aujourd’hui je suis capable de me regarder dans le miroir sans problèmes. J’ai récupéré mon identité de femme désirable mais qu’on se doit de respecter. 

En ce qui concerne la sexualité, toutes les choses que vous allez découvrir et apprendre sur votre corps vont énormément changer votre vision que vous avez de la sexualité. Vous n’allez plus considérer votre sexe comme une partie de votre corps fermée, inquiétante mais comme une partie de votre corps ouverte et accueillante. Plus vous vous connaîtrez ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas durant les rapports, plus les rapports seront fluides et moins “calculés”. Petit à petit, vous serez plus ouvertes à vos partenaires et beaucoup moins dans la crainte et le rejet. 

 

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera dans votre processus de guérison.

 

Je vous invite à écrire en commentaire si vous avez hésité avant de vous inscrire au programme de guérison.

 

Je vous invite à partager cet article autour de vous afin que d’autres femmes puissent le lire et trouver la motivation pour guérir!

 

Pour en savoir plus sur le programme qui m’as aidé à guérir : cliquez ici 

À bientôt !

Article rédigé par Monica G 

Profitez de -30 % sur les dilatateurs de la marque velvi avec le code CBOKG sur le site velvi.fr