Success Story : « Si tu as envie de baisser les bras, lis cette histoire ! »

Bonjour à toi chère lectrice et cher lecteur,

  • Est-ce que tu t’es déjà demandée si tu pouvais guérir du vaginisme et ce même après dix ans de vaginisme ?
  • Tu as déjà consulté de nombreux spécialistes et aucun n’a su t’aider à guérir ? 
  • Tu manques souvent de motivation dans ton parcours de guérison ?
  • Tu as déjà vu des témoignages de guérison et tu te demandes si toi aussi tu peux être à la place de ces femmes guéries ?
  • Tu souhaites lire des histoires de femmes, comme toi, qui ont réussi à guérir ?


    Si tu as répondu oui à au moins une de ces questions, installe-toi confortablement, car je vais répondre à toutes tes questions dans cette interview !

1. Qui es-tu ?

Gioia : “Bonjour Sarah, tout d’abord, merci à toi de me permettre de réaliser cette interview, dans laquelle je suis certaine que de nombreuses femmes se reconnaîtront. 

Peux-tu te présenter, nous dire qui tu es ?”

Sarah : “Bonjour Gioia, merci de m’avoir proposé cette interview. Bonjour à vous, chers lecteurs. Pour me présenter, je m’appelle Sarah et j’ai souffert de vaginisme pendant dix ans.” 

2. Ton parcours avant le programme "Je guéris du vaginisme" de Mame

Gioia : “Merci Sarah pour ta présentation. Peux-tu nous dire ce que tu avais entrepris comme démarches pour guérir du vaginisme avant de découvrir Mame et son programme ?” 

Sarah : “ Depuis ma nuit de noces, soit pendant six ans de mariage, j’étais atteinte d’un gros vaginisme.

J’en avais d’abord parlé à mon médecin traitant mais il ne prenait pas la chose au sérieux et, c’est limite s’il ne se moquait pas de moi. Puis, j’avais décidé d’en parler à une gynécologue mais elle ne comprenait pas ma situation.

J’avais le sentiment que les professionnels de santé n’allaient pas vraiment m’aider. Je demandais beaucoup d’aide à Dieu.

J’étais paumée, j’avais envie de devenir maman mais plus le temps passait et moins les choses s’arrangeaient. Voyant que je ne trouvais toujours aucune solution, un jour, j’ai décidé de prendre les choses en main pour guérir et m’en sortir.

Alors, dès le début d’année, en janvier 2021, j’ai décidé de prendre un carnet et d’aller sur Google afin de trouver des solutions pour m’en sortir : j’ai cherché à savoir qui consulter, que faire pour vaincre ce vaginisme.

Je suis directement tombée sur la page « je guéris du vaginisme » de Mame. C’était un signe de Dieu.”

3. Ton parcours de guérison avec la méthode "Je guéris du vaginisme"

Gioia : “Lorsque tu as découvert la page de Mame, quelle a été ta réaction ?” 

Sarah : “Honnêtement, au début je n’y croyais pas trop. Puis, j’ai commencé à faire des recherches. »

Gioia : “Qu’as-tu découvert lors de tes recherches ?”

Sarah (émue) : “J’ai vu le reportage de Mame sur le vaginisme dans l’émission « Je t’aime etc… » sur France 2 avec Daphné Burki. Son témoignage m’avait touché. 

J’ai également lu un article sur Mame dans la Voix du Nord mais j’ai aussi découvert des merveilleux témoignages et c’est surtout celui d’Anissa, dans lequel je me reconnaissais, qui m’ a motivé à m’inscrire. En outre, il y avait aussi une vidéo sur YouTube avec Anissa et une influenceuse qui m’a convaincu !”

J’ai découvert tant de choses qui m’ont permis de comprendre que la méthode de Mame c’est vraiment du sérieux !

Mais financièrement j’hésitais un peu….Et comme Dieu fait toujours bien les choses, j’ai reçu une belle somme d’argent quelque temps avant mon inscription. Donc plus d’excuses pour moi. J’avais tout pour guérir !”

Gioia : « Waouh, en effet, tu étais prête, et tout s’est aligné pour te permettre de rejoindre le programme et guérir.  Peux-tu nous dire quand tu t’es inscrite au programme ? »

Sarah : “Je me suis inscrite le 5 février 2021”

Gioia : “Peux-tu nous dire comment s’est déroulé ton parcours de guérison avec la méthode “Je guéris du vaginisme” ?”

Sarah : « J’ai reçu mes dilatateurs au bout d’un mois car souci j’ai eu des soucis avec « Velvi ».

Sachant que le programme est de trois mois ( ça m’a mis la pression) et que j’ai une vie remplie, je faisais des petites actions pour ma guérison le plus assidûment possible. J’avais décidé de sortir de ma zone de confort grâce au programme.

Les trois mois sont passés et je n’étais toujours pas guérie alors que j’étais sérieuse dans l’ensemble ( je n’ai raté aucun coaching, je rendais ma fiche de suivi tous les dimanches, …). 

J’ai eu un gros coup de blues après les trois mois car je me disais que j’étais nulle, que ça ne marcherait pas sur moi. J’ai vraiment eu un gros moment down ! Je me suis sentie un peu délaissée aussi. 

Puis je me suis relevée et je me suis dit : “ok, j’ai pas guérie au bout de 3 mois mais je dois guérir cette année et je suis la seule à pouvoir faire un travail sur moi !”  J’ai donc décidé de suivre à la lettre le programme !

Chaque jour,  j’avais un rituel de guérison : respiration, affirmations positives, visualisation, massage du périnée et dilatateurs. Le travail a payé et j’ai eu ma première pénétration au bout de cinq mois de programme : le 4 juillet 2021, pendant que j’étais en vacances !”

Gioia : “Super, félicitation à toi pour toute ta détermination et pour tout ton travail qui a fini par payer ! Je suis tellement heureuse pour toi ! »

4. Après la guérison

Gioia : « Bravo à toi pour cette victoire ! Qu’as-tu ressenti lorsque tu as réussi à avoir une pénétration ? » 

Sarah : “C’était une libération mais je sentais que j’avais encore beaucoup de choses à travailler. J’ai persévéré et j’ai travaillé des semaines supplémentaires afin d’être le plus à l’aise possible.”

Gioia : “Bravo à toi pour ce parcours très inspirant ! Tu peux vraiment être fière de toi ! Aujourd’hui, peux-tu nous dire si tu te sens totalement guérie ?”

Sarah : “Oui aujourd’hui, je peux dire que je suis totalement guérie, je réussi toutes les pénétrations sans ressentir aucune peur ni douleur ! Je ne réalise toujours pas, je me sens beaucoup plus libre !!

Ma guérison a été longue car j’avais besoin de plus de temps, mais je peux dire que je suis guérie et que j’ai fini l’année 2021 en beauté ! ”

Gioia (émue): “Cette épreuve t’a rendue plus forte et plus épanouie. Maintenant, puis-je te demander si tu as guéri uniquement grâce au programme ou si en parallèle tu étais suivie par un ou plusieurs professionnels de santé ?”

Sarah : « Pour guérir, le programme en lui même m’a suffit (les vidéos, son contenu sont  vraiment top !). Je n’ai pas eu besoin de payer des professionnels de santé.

Je remercie infiniment Mame pour ce programme exceptionnel ! Mon mari en est également extrêmement satisfait. 

Sans ce programme, je serai encore avec ces blocages aujourd’hui. Vive la liberté !”

Gioia : “Recommanderais-tu ce programme à d’autres femmes qui souffrent de vaginisme ?”

Sarah : “Oui totalement ! Je recommande à toutes les femmes qui souffrent de vaginisme ce programme d’amour !”

Gioia : “Aujourd’hui tu as dit être libre mais que dirais-tu à une femme qui souffre de vaginisme et qui est dans la même situation que toi il y a encore quelque temps ?” 

Sarah : “Je voudrais leur dire qu’elles ne désespèrent pas, que si elles ne sont pas guéries au bout de 3 mois, elles ne sont pas nulles, comme je le pensais, et ce qui compte c’est qu’elles guérissent dans l’année !”

Gioia : « As-tu des projets maintenant que tu es guérie ? »

Sarah : « J’espère que cette année 2022 sera l’année de mon bébé que je rêve tant depuis des années » 

 

J’espère que ce témoignage te plaira et t’aidera dans ton parcours de guérison. En étant motivée, déterminée et en mettant en place toutes les actions nécessaires pour guérir, tu ne pourras que guérir toi aussi, comme cela a été le cas pour Sarah. 

Si tu souhaites en savoir plus le programme “Je guéris du vaginisme” et guérir dans les trois prochains mois, je t’invite à cliquer sur le bouton ci-dessus

Je t’invite, si tu le souhaites, à me faire part de tes impressions et de tes questions dans les commentaires.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager pour sensibiliser le plus de personnes à cette problématique qu’est le vaginisme et aider plus de femmes à guérir. 

Article rédigé par : Gioia D.M

Tu as aimé cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Écrire un commentaire

A propos de Gioia
rédactrice officielle du blog

Je m’appelle Gioia, j’ai 23 ans et je suis la rédactrice officielle du blog je guéris du vaginisme. J’ai souffert de vaginisme et après plus de deux ans à subir une errance médicale et l’incompétence des docteurs, je découvre Mame et son programme. C’est vraiment grâce au programme de Mame, que j’ai pu guérir et vaincre mon vaginisme. Pendant mon parcours de guérison, j’ai à mon tour, eu envie, de devenir coach pour aider les femmes qui souffrent de vaginisme à guérir et à se libérer de ce trouble sans qu’elles n’aient à subir l’incompétence des professionnels de santé. J’espère que mes articles vous aideront et vous apporteront des clés ainsi que des ressources tout au long de votre parcours de guérison du vaginisme