Mariage non consommé : Que faire?

Tu as épousé l’homme de ta vie. Tout se passe très bien entre vous. Mais il y a un hic. Cela fait des mois que les rapports sont compliqués, voire impossibles. À chaque fois que vous tentez d’avoir des rapports sexuels, tu as l’impression que ça bloque au niveau de la pénétration. Le même schéma se produit à chaque rapport : lorsque ton mari approche son sexe du tien, tes cuisses se ferment de manière réflexe et la pénétration est insoutenable.

Si tu t’es reconnue dans ce récit, il y a de fortes chances que tu souffres de vaginisme

Ne t’inquiète pas, tu n’es pas la seule dans ce cas. Ce trouble toucherait 1 femme sur 10 et il se guérit bien.

Je sais à quel point c’est difficile à vivre car je suis moi-même passée par là.

Dans cet article, je vais te donner les étapes nécessaires pour guérir du vaginisme et consommer ton mariage de manière sereine.

Mais tout d’abord, il est important que tu saches ce qu’est le vaginisme.

Le vaginisme c’est quoi?

Dérivé du mot “vagin”, le vaginisme est un trouble sexuel qui se caractérise par la contraction involontaire des muscles qui entourent le vagin (appelés “muscles du périnée”) rendant la pénétration douloureuse voire impossible.

Il existe plusieurs types de vaginisme :

  • Il est question de vaginisme primaire lorsque tu ressens un blocage dès tes premiers rapports sexuels. 
  • On parle de vaginisme secondaire lorsque le blocage apparaît après une période durant laquelle tes rapports sexuels étaient satisfaisants.
  • Il est question de vaginisme total lorsque qu’il t’est impossible d’insérer quoi que ce soit dans ton vagin (pénis, doigt, tampon ou spéculum).
  • On parle de vaginisme partiel lorsque la pénétration est possible possible dans certaines circonstances (avec un certain partenaire, examens gynécos, insertion d’un tampon) et pas dans d’autres (lors de rapports sexuels/avec un partenaire différent).

Dans ton cas, il sera plutôt question de vaginisme primaire

Aujourd’hui je suis guérie du vaginisme et je me dois de te donner les différentes étapes que j’ai moi-même appliquées dans mon parcours de guérison. 

Étape n°1 : Identifier les causes de ton blocage

Si la pénétration n’est pas possible ou très douloureuse, il peut y avoir une ou plusieurs causes. Celles-ci sont généralement :

  • une méconnaissance de ton anatomie : Il se peut que ton blocage soit dû à une méconnaissance de ton corps et de ton sexe. Le vagin est difficile à observer.  Et peut-être que tu as idées erronées par rapport à celui-ci. Il se peut que tu t’imagines ton vagin comme étant : 

– trop petit

– sombre

– rigide

– droit

– effrayant

C’est ce que j’ai eu à penser également par le passé. Mais sache que ces idées ne correspondent pas à la réalité.

Sache que le vagin

– est une cavité entourée de muscles qui se décontractent naturellement au moment de la pénétration

mesure entre 6 cm et 8 cm et peut s’étendre jusqu’à 12 cm lorsqu’il y a excitation

a une texture et une couleur semblable à l’intérieur de la bouche

– n’est pas étroit par nature ; ce qui te donne l’impression qu’il est étroit est la contraction réflexe des muscles du périnée au moment de la pénétration.

  • une éducation sexuelle taboue et/ou des idées reçues sur la sexualité et la pénétration : Il se peut que ton blocage soit aussi dû à une éducation sexuelle taboue ou des idées reçues sur la sexualité.

Peut-être que tu as grandi au sein d’une famille au sein de laquelle parler de sexe était tabou, voire interdit. Cela a donc pu créer en toi un désintérêt (ou une peur) du sexe de manière générale. Peut-être que tu as pu être conditionnée de manière négative au sexe à cause de certaines phrases, certains discours provenant de ton entourage.  

“Tu vas saigner lors de ta première fois

La première fois est très douloureuse

Tu dois te préserver jusqu’au mariage

Les hommes ne veulent que coucher”

“Tiens-toi à l’écart des hommes le plus possible”

“Une femme qui couche est une femme facile”

Et bien d’autres encore…

Sache que

Le sexe est une pratique plaisante

Ressentir des douleurs lors de la première fois est fréquent mais la pénétration n’est pas douloureuse par nature

Tu as le droit au plaisir

  • Des traumatismes sexuels : Dans cette catégorie je prend en compte toutes les violences sexuelles comme le viol, les agressions sexuelles et les attouchements sexuels. Un mécanisme de défense va alors se mettre en place.
Lorsqu’il y aura une tentative de pénétration, le corps va se braquer de manière réflexe pour empêcher l’insertion de l’objet (pénis, doigt, tampon ou spéculum). Lorsqu’il y a eu des traumatismes sexuels, le cerveau ne fait pas la distinction entre une pénétration consentie et une pénétration non consentie. C’est la raison pour laquelle, ton sexe se contracte à chaque tentative de pénétration. 
 
Sache que :
 
Ce qui t’est arrivé n’est pas de ta faute 

– Ton corps t’appartient

Ce qui t’est arrivé ne te définit pas

Tu as le droit de te reconstruire
 
  • Le stress/l’anxiété : Le stress et l’anxiété peuvent être à l’origine du vaginisme. Certaines femmes qui souffrent de vaginisme sont pour la plupart stressées et anxieuses dans leur vie de tous les jours. Lorsque le stress et l’anxiété entrent en jeu, il est très difficile de lâcher prise. Hors, pour vivre des rapports sexuels plaisants il est nécessaire de lâcher prise.
Sache que :
 

Ce n’est pas dans ta tête

Ta souffrance est réelle

La guérison est progressive

  • Les violences gynécologiques et obstétricales peuvent elles aussi être à l’origine d’un traumatisme sexuel ou du vaginisme. Peut-être que tu as vécu un ou plusieurs rendez-vous traumatisants chez un gynécologue, ce qui aurait pu créer le blocage que tu as au niveau de la pénétration. 
Sache que :
 
Aucun professionnel n’a le droit de t’ausculter sans ton accord
 
Ton corps t’appartient
 
Le professionnel se doit d’être bienveillant et compréhensif à ton égard
 
  • Il faut vérifier si une cause médicale comme l’endométriose, la vulvodynie ou vestibulodynie, une mycose ou une IST n’est pas en cause dans ton vaginisme. Le vaginisme est principalement d’origine psychologique mais la piste médicale, physique n’est pas à négliger.  

NB : Il est tout à fait normal que tu identifies plusieurs causes à la fois. L’essentiel est d’en prendre conscience pour savoir sur quoi tu vas travailler pour guérir.

Étape n°2 : Te réapproprier ton corps pour mieux le connaître

Pour guérir du vaginisme, il faut aussi que tu te réappropries ton corps et que tu le connaisses, non plus de manière théorique, mais dans la pratique. 

Il y a plusieurs exercices efficaces pour cela.

Le premier exercice est l’exercice du miroir.

Cet exercice est très simple et il consiste à placer un miroir sous sa vulve et observer.

Tu peux effectuer cet exercice après la douche ou tranquillement allongée dans ton lit. 

Si tu n’as jamais observé ta vulve auparavant, cela pourrait t’effrayer. Mais le plus important est de te familiariser à la vue de ton sexe.

En fonction de l’histoire de chacune on peut éprouver différents sentiments par rapport à notre sexe : de la curiosité, de la peur, de l’inquiétude, du désintérêt ou du dégoût.

Mais notre sexe fait partie intégrante de notre corps et nous devons l’accepter comme tel et apprendre à l’aimer.

Le deuxième exercice est le massage du périnée.

Cet exercice est principalement préconisé par des sages-femmes pour les femmes enceintes mais il peut tout à fait aider dans la guérison du vaginisme. Celui-ci permet de détendre les muscles qui entourent le vagin.

Le principe est très simple. Pour effectuer cet exercice, il faut introduire son pouce à l’entrée du vagin et le tourner à l’intérieur dans le sens des aiguilles d’une montre en appuyant sur les parois du vagin.

En faisant cela de manière régulière, les muscles du périnée vont se détendre peu à peu.

Je t’invite à visionner la vidéo suivante qui explique très bien le message du périnée.

Les dilatateurs vaginaux sont aussi très efficaces pour traiter le vaginisme.

Les dilatateurs sont des dispositifs médicaux sous forme de cône, en matière plastique ou silicone, principalement préconisés pour traiter la dyspareunie (terme pour désigner les douleurs ressenties durant les rapports sexuels).

Dans le cas du vaginisme, les dilatateurs vont permettre de détendre les muscles du périnée. qui permettent de détendre les muscles du périnée.

Ils se présentent sous plusieurs tailles pour permettre de progresser en douceur.

Bénéficiez de :

  • 30% sur kit Velvi avec le code CBOKG en cliquant ici .
  • 15% sur les dilatateurs Vagiwell avec le code MAME15 en cliquant ici. 

Étape n°3 : Te faire accompagner par un expert en guérison du vaginisme

Identifier les causes de ton blocage et aller à la rencontre de ton corps vont énormément t’aider dans ton parcours de guérison. Mais il est important que tu te fasses accompagner par des experts qui maîtrisent le vaginisme. Durant mon processus de guérison, j’avais : 

  • consulté une sage-femme spécialisée dans la réeducation périnéale
  • consulté un psychologue en amont pour traiter l’aspect psychologique du vaginisme
  • effectué une séance d’hypnose

Ces professionnels m’ont aidé dans mon parcours de guérison. J’ai pu mettre un mot sur ma souffrance et déterminer les causes de mon vaginisme.

La méthode "Je guéris du vaginisme ®️" est une méthode de guérison spécialement conçue pour les femmes qui souffrent de vaginisme.

Ce qui m’a vraiment permis de guérir définitivement du vaginisme, c’est une méthode de guérison globale : La méthode “Je guéris du vaginisme ®️“. Cette méthode prend à la fois en charge le corps, l’esprit, l’âme et les émotions

Grâce à ce programme de guérison, j’ai pu être accompagnée par des expertes qui maîtrisent le vaginisme car elles l’ont vécu elles-mêmes. Durant cet accompagnement j’ai pu bénéficié :

  • d’un suivi quasi quotidien et de proximité
  • d’un accès limitée à une plateforme 100% en ligne contenant des vidéos et des centaines d’exercices
  • de la possibilité de participer à des coachings de groupe

J’ai pu également appartenir à une communauté de femmes qui savent ce que vis.

Si tu souhaites en savoir plus sur la méthode “Je guéris du vaginisme ®️”. Je t’invite à réserver un appel diagnostic offert de 45 minutes en cliquant ICI.

 

J’espère que cet article t’a plu plu et qu’il t’aidera dans ton parcours de guérison!

N’hésite pas à me faire part de tes impressions dans les commentaires.

Je t’invite à partager massivement cet article autour de toi pour aider les femmes qui souffrent de vaginisme à s’en sortir!

Article rédigé par Monica G