Comment stimuler sa libido?

Thème de la semaine : La libido 

Phrase à mettre en légende « Une baisse de libido n’est pas une fatalité. »

« Je ne ressens plus l’envie de faire l’amour« . C’est souvent la phrase qu’on peut prononcer lorsqu’on a une baisse de libido.

La libido, c’est quoi?

La libido n’est rien d’autre que le désir sexuel, l’envie de s’engager dans des activités sexuelles

Sache que la libido n’est jamais figée. Elle peut varier pour différentes raisons (hormones, stress, prise de contraceptif, ovulation, grossesse). En cas de baisse de libido, il ne faut surtout pas se culpabiliser mais comprendre les causes d’une telle baisse pour pouvoir la relancer petit à petit en douceur.

Le désir sexuel peut baisser ou augmenter en fonction de différents facteurs. La baisse de libido n’est pas problématique. Elle le devient à partir du moment où cette situation devient gênante pour toi.

Dans cet article je vais te donner les clefs qui vont te permettre de stimuler ta libido.  Cet article n’est pas une injonction au sexe. Celui-ci va te permettre de relancer ton désir sexuel pas à pas.

1. Stimule ton cerveau

Le cerveau est le premier organe sexuel. C’est la raison pour laquelle il est important de le stimuler pour faire remonter le désir sexuel. Sans le cerveau, on ne serait pas capables de ressentir quoi que ce soit.

Pour stimuler ta libido, ce que tu pourrais alors faire c’est :

  • écouter ou lire des livres érotiques
  • regarder des vidéos érotiques (si tu te sens à l’aise avec cela)
  • faire du scripting : écrire des scénarios décrivant des situations qui t’excitent

Il faut laisser libre cours à ton imagination! Celle-ci n’a aucune limite alors pourquoi ne pas s’en servir?

Si tu as des difficultés à t’appuyer sur ton imagination pour ressentir du désir sexuel, ce n’est pas grave. Tu peux toujours te servir de supports (écrans, livres etc…) pour le faire.

Il m’arrive des moments où j’ai très peu voire pas du tout de désir sexuel. Cela m’arrive souvent avant les règles. 

Pour « relancer la machine », je m’installe confortablement dans mon lit, je ferme les yeux et je m’imagine des scenarios excitants.

Le cerveau est le moteur du désir, c'est la raison pour laquelle il faut le stimuler.

2. Interroge tes envies

Interroger ses envies, ça veut dire quoi?

Ça veut tout simplement dire

  • savoir ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas lorsque tu fais l’amour
  • Savoir ce qui t’excite ou non
  • Te concentrer sur les fantasmes que tu aimerais réaliser
  • Savoir quelles sont les zones de ton corps que tu aimes le plus stimuler

Bien sûr, la sexualité est un éternel apprentissage et il est tout à fait normal que tes goûts et tes envies ne soient pas totalement définis. Chaque jour on en apprend davantage sur son corps et sur son fonctionnement. 

Lorsque tu connais une baisse de libido, il est important que tu te poses ces questions : Qu’est-ce qui j’aime réellement? Qu’est-ce qui m’excite réellement? Qu’est-ce que j’aimerais faire avec mon partenaire (ou seule d’ailleurs)?

Le sexe est source de plaisir et il est donc important que te focalises sur ce qui te procure du plaisir. 

Il est important de bien définir ses goûts et ses envies pour "relancer" sa libido.

Une peur de la pénétration, des violences sexuelles, une vision négative de la sexualité, une éducation sexuelle taboue peuvent créer des blocages sur le plan psychologiques.

Ces blocages peuvent engendrer de réels troubles sexuels, dont le vaginisme en fait partie.

Comme dans le cas du vaginisme, les peurs et les blocages autour de la sexualité peuvent entraîner des douleurs au moment de la pénétration (ou au simple contact du pénis sur la vulve).

Sur le long terme, ces douleurs peuvent entraîner une baisse de libido. Pourquoi?

Car le cerveau va finir par associer la douleur et la pénétration (ou à tout autre contact sexuel).

L’état psychologique et le désir sexuel sont étroitement liés. Si tu es dans une peur constante lorsque tu es dans l’intimité, il se peut que ta libido vienne à baisser. 

Pour en savoir davantage sur comment surmonter la peur de la pénétration, le t’invite à cliquer ici.

Un blocage sexuel peut, sur le long terme, créer une baisse de libido.

4. Communique avec ton/ta partenaire

La communication, on ne cesse de le répéter, est l’un des piliers du couple. Lorsque la libido d’un des deux partenaires baisse, cela peut créer des conflits. 

Dans un tel cas, il est important de prendre le temps de communiquer. Sache que ce n’est pas parce que tu vis une baisse de libido que tu ne désires plus ou que tu n’aimes plus ton partenaire. 

Le désir sexuel et les sentiments affectifs sont souvent associés alors que ce sont deux notions totalement différentes. 

La communication au sein du couple est primordiale lorsqu'on remarque une baisse de libido chez l'un des partenaires.

5. Consulte un.e spécialiste si nécessaire

Comme je l’ai dit plus haut, une baisse de libido n’est pas une fatalité. Cependant, si celle-ci se prolonge dans le temps et qu’elle devient gênante pour toi, tu peux tout à fait consulter un.e spécialiste. 

Celui/Celle-ci t’aidera à déterminer les causes de ta baisse de libido et ainsi te permettre de trouver des solutions pour stimuler petit à petit ta libido.

Qu’elle qu’en soit la cause, qu’elle soit psychologique (stress, anxiété, blocage), hormonal (prise de pilule, implant contraceptif) ou physique (douleurs ressenties au moment de la pénétration) la baisse de libido n’est pas grave. Elle est même plutôt…normale.

 

J’espère que cet article t’a plu et qu’il t’aidera dans ton parcours de guérison!

Si tu souhaites découvrir pourquoi le plaisir est important, notamment si tu souffres de vaginisme, je t’invite à cliquer ici.

N’hésite pas à me faire part de tes impressions dans les commentaires.

Je t’invite à partager massivement cet article autour de toi pour aider les femmes qui souffrent de vaginisme à s’en sortir!

 

Article rédigé par Monica G

Il peut être utilie de consulter un.e spécialiste lorsque la baisse de libido se prolonge dans le temps.