Annexe

Dyspareunies

La vulvodynie  est une douleur localisée au niveau de la vulve. La femme ressent des brûlures, des déchirures ou une forte irritation. En cas de vulvodynie, Ces manifestations surviennent spontanément ou sont provoquées lors de l’insertion d’un tampon menstruel, d’un examen gynécologique ou d’un rapport intime. Les douleurs intenses rendent impossibles les rapports sexuels. 

Dyspareunies
Dyspareunies

 La vestibulite vulvaire est une vulvodynie localisée à l’entrée du vagin, sur une zone appelée vestibule.
La douleur intense se manifeste soit au moindre contact (par exemple, en cas de vêtement trop serré) soit uniquement lors d’une tentative de pénétration.
Le diagnostic est facile à poser. Le gynécologue se sert, en effet, d’un coton-tige pour appuyer doucement sur le vestibule. Si cela provoque une douleur immédiate, le test est positif.
Les causes de cette inflammation sont mal connues et pourraient avoir une dimension psychosomatique. Dans certains cas, la prise en charge est donc pluridisciplinaire.

L’endométriose  est une maladie gynécologique fréquente qui concerne une femme sur dix. Liée à la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus, elle peut toucher plusieurs organes.
Même si cette maladie peut passer inaperçue, le symptôme le plus courant est une douleur pelvienne, parfois extrême, au moment des règles. Mais, comme dans le vaginisme, les femmes atteintes peuvent également souffrir ou saigner lors d’un rapport intime.
L’endométriose est souvent une cause d’infertilité. Le traitement est principalement chirurgical.

Dyspareunies
Dyspareunies

Vaginisme et vaginite, quelles différences ?

Attention à ne pas confondre, vaginisme et vaginite. Le vaginisme est un réflexe de défense qui se caractérise par des contractions involontaires des muscles du périnée lors de toutes tentatives de pénétration. Les causes en sont complexes. La vaginite, quant à elle, est une inflammation du vagin le plus souvent provoquée par une infection. La malade se plaint de démangeaisons et de douleurs. Un autre symptôme est la modification de l’aspect, de la texture et de l’odeur des pertes vaginales. Le traitement est médicamenteux.

Mame Ndanty Badiane - 2022 © Tous Droits Réservés